un choix des essences raisonné et le respect de vos souhaits, vous garantissent la réussite de votre jardin

L'ombre représente un obstacle pour le jardinier... mais si vous abordez le sujet comme une opportunité au lieu d'une épreuve, vous pourrez créer de superbes effets paysagers. Les jardins d'ombre sont particulièrement invitants durant les mois chauds de l'été, car ils offrent un refuge du soleil.
Voici quelques plantes d'ombres: Hostas, Dionée, les fougères...
On y trouve aussi toutes les variétes acidophiles (plantées en terre de bruyère): rhododendrons, azalées, ericacées,camellias, Hortensias, magnolia, Acer Palmatum... 
Qui dit ombre, dit humide. On retrouve aussi toutes les plantes de tourbière (en tourbe).

Pour créer un jardin d'ombre à succès, vous devez tout d'abord déterminer le genre d'ombre à l'emplacement choisi. C'est une étape importante pour la sélection et la croissance de vos plantes. Les plantes d'ombre sont généralement plus riches en chlorophylle que les plantes adaptées au soleil. Elles sont plus sensibles à la lumière et trop de lumière solaire pourrait les brûler ou jaunir leur feuillage.


Il existe quatre catégories d'ombre :

-l'ombre pommelée, la plus claire. C'est l'ombre légère causée par le mouvement des arbres.

-l'ombre légère se trouve sur le versant nord des édifices, des clôtures... où la lumière solaire directe est obstruée mais le rayonnement indirect rebondit dans les endroits ombragés.

-l'ombre moyenne se trouve aussi sur le versant nord, par contre la lumière solaire est obstruée davantage par les arbres, le feuillage et les branches. Les pelouses situées dans ces endroits seront plus clairsemées que les pelouses situées dans des endroits plus ensoleillés.

-l'ombre dense représente le plus gros défi pour la croissance et limite la sélection des plantes. On la trouve sous les grands arbres comme en forêt, par exemple.